Quelles sont les différentes catégories de déchets ?

Quelles sont les différentes catégories de déchets ?

L'activité humaine engendre au quotidien une certaine quantité de déchets qui peuvent être classés de différentes catégories selon leur origine, leurs spécificités et leur typologie. On recense entre autres, les déchets biodégradables, les déchets inertes, les déchets recyclables et les déchets ultimes ou dangereux. Contrairement aux idées reçues, un déchet n'est pas forcément synonyme de destruction de l'environnement. Selon sa valorisation, il peut représenter au contraire, un atout, mais d'autres ne sont ni recyclables, ni réutilisables. Zoom sur ces catégories de déchets.

Les déchets biodégradables

Cette catégorie regroupe l'ensemble des déchets dit « vert » que l'on peut revaloriser en suivant le procédé naturel du compostage. Le produit qui en résulte sera alors réutiliser dans différents types d'agriculture en guise d'engrais.

Les déchets biodégradables représentent donc, de vrais atouts sur le plan environnemental, car ils servent principalement de nourriture pour les bactéries responsables de la décomposition en les transformant en un autre élément favorable à l'optimisation des productions agricoles. Parmi les déchets biodégradables, on retrouve :

  • Les déchets de jardin qui sont composés par des restes de feuilles d'arbres ou d'écorces mortes, mais sont aussi composés par les tontes de pelouse, les pailles ou les branchages. Généralement, ils sont produits par l'ensemble des collectivités, les sociétés privées d'entretien des espaces verts, ainsi que le grand public. 
  • Les déchets alimentaires, appelés aussi « eaux grasses » qui sont essentiellement produits par le métier de la restauration, mais aussi de l'industrie agroalimentaire. Ce sont en général, des restes d'aliments comme les croûtes de pain, les légumes inutilisés, les miettes de biscuits,…etc.
  • Les déchets de maison ou ménagers qui sont produits par les ménages, incluant les déchets de cuisine en tout genre comme les épluchures, les coquilles d'œuf, les noyaux de fruits ou les restes de poulet.

Les déchets inertes

Ce sont les déchets qui ne subissent aucune transformation biologique et ont pour vocation de nuire à l'environnement. Ils ne sont donc pas biodégradables et ne se détériorent pas au contact des bactéries.

Ils proviennent généralement du secteur du bâtiment et regroupent l'ensemble des déchets issus des travaux de construction, de rénovation ou de démolition comme les briques, les céramiques, les tuiles,…etc. Mais ils peuvent aussi être obtenus à partir des travaux publics et correspondent à des déchets de nature minérale.

Les déchets recyclables

Techniquement parlant, ce sont les déchets récupérés par une entité spécialisée ayant pour principal objectif de les transformer en de nouveaux produits qui seront réutilisés dans d'autres domaines.

Le recyclage des déchets n'est pas nouveau et c'est devenu un enjeu majeur dans la lutte contre la pollution de l'environnement. C'est pour ça que des sociétés comme la CNIM, sise en Arabie Saoudite et sous la direction du président Mohamed Ayachi Ajroudi se focalise dans le traitement et la revalorisation des déchets. 

C'est toujours dans l'intérêt de limiter l'émission des gaz à effet de serre et par la même occasion de produire d'autres éléments issus de ces techniques afin de les réutiliser dans d'autres contextes comme l'agriculture ou l'industrie de fabrication de carton.

Articles